Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 14:03
A quoi nous servent nos regrets ?
ET VOUS, comment regrettez vous ?



1 – Ce matin, vous êtes parti au travail après un conflit avec un proche :

A - Vous regrettez de ne pas avoir pris l’initiative de faire la paix avant de partir
B - Vous regrettez d’avoir assené quelques paroles assassines
C - Vous essayez de vous concentrer sur votre travail


2 – En général, vous regrettez plutôt :

A - Ce que vous n’avez pas osé faire ou dire
B - De ne pas avoir tiré les leçons de vos erreurs précédentes.
C - Ce que vous avez fait ou dit à chaud

3 – Une devise qui vous parle :

A - « Non, rien de rien, non, je ne regrette rien » (Edith Piaf)
B - « La fortune sourit aux audacieux »(Virgile)
C - « Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler » (proverbe)


4 – Vous avez un doute après avoir fait quelque chose dont vous n’êtes pas sûr :

A - Vous essayez de vous distraire, et vous vous dites que la solution vous viendra en pensant à autre chose.
B - Vous commencez à culpabiliser et à ruminer.
C - Vous avez besoin de réparer ce que vous pensez avoir mal fait, de vous rattraper


5 – Dans votre vie amoureuse, vos regrets les plus fréquents :

A - Vous n’avez pas osé vous révéler.
B - Vous vous êtes dévoilé trop vite.
C - Vous n’avez pas pris les choses au sérieux, pas voulu vous engager.


6 – Votre rêve pour ne plus avoir de regrets :


A - Appuyez sur une touche « pause » pour vous forcer à réfléchir calmement.
B - Appuyer sur une touche « retour » pour revenir en arrière une fois que avez vu ce qui allait se passer.
C - Appuyer sur une touche « avance rapide » pour savoir ce qui va se passer cinq ans : est-ce que vos regrets d’aujourd’hui seront si importants avec le recul ?


7 – Lorsque vous devez prendre une décision importante (mettre fin à une liaison amoureuse, chercher un nouveau travail, déménager…) :

A - Vous avez souvent des doutes à postériori.
B - Vos états d’âme oscillent sur le moment (entre « vas-y, fonce » et « Tu es malade, ne démoli pas tout »).
C - Vous hésiter longuement avant.


8 – Votre réflexe, en général, avec les regrets :

A - Vous réparez.
B - Vous ruminez.
C - Vous refoulez.


Décompte des points : Le questionnaire est construit autour de trois profils possibles.
Le profil A correspond aux personnes qui, très spontanées, regrettent souvent d’avoir agi trop vite, vous le coup de l’impulsion.
Le profil B à celle qui, au contraire, regrette plutôt leur manque de réactivité et leurs inhibitions.
Le profil C à celles qui refusent absolument de reconnaître leurs regrets, au risque de fuir leurs vrais besoins.

Pour trouver le profil qui vous correspond reprenez le total de A, B, C obtenus.
Plus de 5 A, B ou C : ce profil vous correspond fortement.
De 3 à 5 A, B ou C : ce profil vous correspond en partie.
Moins de 3 A, B ou C : ce profil vous correspond pas ou peu.


A « Je n’aurais pas dû… » Regrets d’impulsion

Vos regrets sons souvent liés à vos actions. Ce qui sont en réalité des remords : d’avoir agi trop vitre, parlé trop fort ou trop durement. Du plus bénin au plus douloureux. Regrets, aussi, de vous être lancé dans des projets sui finalement, ne correspondaient pas à ce dont vous aviez envie.
Avantages : un côté spontané et naturel, qui fonctionne bien lorsque vous êtes face à des décisions sans enjeu particulier. Une facilité d’action qui vous permet de multiplier les expériences, et de ne pas passer trop de temps sur des regrets précis, vite balayés par l’expérience suivante.
Inconvénients : spontanéité et rapidité de décision ne sont pas toujours adaptées et peuvent provoquer des dégâts. Ce qui est normal occasionnellement, mais devient un problème si c’est répété. Vous devez alors consacrer beaucoup d’énergie à réparer les erreurs, rattraper gaffes et maladresses verbales, et faire face à vos « regrets d’impulsion ».
Conseils : Comprenez vos hypersensibilité aux influences extérieurs et intérieurs, apprenez les vertus de la prudence, qui n’est pas du renoncement mais de la réflexion avant l’action et éviter quelques remords inutiles.

B « J’aurais dû… » Regrets d’inhibition
Vos regrets les plus fréquents sont liés à un manque de confiance en vous. Vous regrettez souvent de ne pas avoir osé : osé faire, dire demander, refuser… Souvent, c’est par peur de vous tromper, de vous ridiculiser, de faire de la peine. Bref, par surévaluation, non seulement du risque de mal faire, mais de ce qui se passerait vraiment di vous vous trompiez. Alors, pour éviter l’erreur, vous n’agissez pas, ou pas autant que vous le voudriez.
Avantages : Cette attitude vus conduit à une certaine prudence, qui peut passer aux yeux des autres pour de la sagesse ou de la lucidité. Mais dans votre for intérieur, vous n’êtes pas dupe…
Inconvénients : Vous privilégiés votre confort au détriment de votre développement personnel. En voulant éviter les remords liés aux actions qui échouent, vous vous exposez à long terme à des regrets d’inaction.
Conseils : Travaillez votre philosophie de l’action, ces les remords liés à un échec enseignent davantage que les regrets liés à une dérobade ou à un évitement. Même si ca fait mal sur le moment. Apprenez à assumer vos remords échouez n’empêche pas de s’enrichir. Comment ? En comprenant ce qui n’a pas marché et surtout en réalisant qu’il faut permettre d’échouer pour se permettre de vivre.

C « Je ne regrette rien… » Regrets refoulés
Vous vous efforcez de ne pas avoir de regrets. Spontanément, vous avez tendance à oublier vite, à ne pas consacrer trop de temps à ressassez le passé… Mais est toujours une bonne chose ?
Avantages : Vous ne perdez pas d’énergie à culpabiliser. Il est vrai que les regrets son inutiles s’ils ne sont que de ruminations qui n’apporte pas de solutions, mais font durer la douleur de ce que l’on perçoit comme un échec ou une faute.
Inconvénients : Vous ne prenez pas assez de temps pour réfléchir à la fonction psychologique des regrets - qui est de nous pousser par la douleur de leur morsure à réfléchir à ce que nous avons fait (ou pas fait…). En les fuyants, vous perdez des occasions de comprendre les motivations de vos décisions, et d’en tirer les enseignements.
Conseils : Acceptez vos regrets comme des phénomènes normaux et utiles. Vous verrez que peu à peu vous en aurez moins. Par ce que vous ferez moins d’erreurs, et comprendrez que tout est relatif, ce que vous regrettez aujourd’hui pourra apparaître demain comme une chance. Cela ne signifie pas ne jamais rien regretter, plutôt de ne plus en avoir peur, pour en tirer foce, lucidité et capacité d’acceptation de la vie et de ses infortunes apparentes.




Partager cet article

Repost 0
Published by lisa - dans Divers
commenter cet article

commentaires

 

Une étoile filante qui laisse derrière elle une longue traîne est une étoile qui apporte l'amour. 

 

Une étoile filante qui disparait en un instant est une étoile qui emporte tous tes soucis