Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 19:20

 

Sailor Moon Live

 

4883.jpg

 

Je vous avais déjà parler de sailor moon animé et manga et bien la version live, avec des acteurs existe aussi. Pour ma part je la trouv vraiment super !!


Bishojo Senshi Sailor Moon Live Action reprend les éléments du manga et de l'anime.
Quatre jeunes filles vont être recrutées par une chatte noir qui va leur révéler qu'elles sont les Sailor Senshi et que leur mission est de retrouver le Crystal Lunaire ainsi que leur Princesse et d'empêcher la Terre de subir le sort du Royaume Lunaire. Très rapidement elles verront apparaitre une mystérieuse cinquième Senshi, Sailor V, dont on apprendra que le V signifie Venus. Elle aussi est accompagné d'un chat qui parle, Artemis. Autre mystérieux personnage qui sauvera souvent Sailor Moon, l'homme masqué, un homme de noir vêtu, avec cape, haut-de-forme et masque.

 

duo.jpeg

 

Que serait sailor moon sans notre couple principale ! 

49 episodes + 1 oav qui est le mariage de nos héros. Pour le moment je n'ai trouver qu'en version sous titrés français, mais je vous le recommande ! Si vous aimez comme moi sailor moon alors vous aimerez !

 

group pgsm

 

sailorlive.jpg

Repost 0
Published by Betha - dans Manga
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 16:19

Papa Longues Jambes

 

(Judy, Sally et Julia)

 

L'histoire débute par l'arrivée d'un mystérieux bienfaiteur qui prend sous sa protection la petite Judy Abbot et lui permet de faire des études supérieures, avec pour seule condition qu'elle l'informe par lettre de ses progrès ou de ses difficultés ! Judy quitte ainsi l'orphelinat où elle a grandi et part pour la grande ville !!
Après de nombreuses difficultés d'adaptation à sa nouvelle vie et des déconvenues, (l'école privée qu'elle intègre est, en effet, réservée aux jeunes filles de bonne famille !), Judy se fera de nombreux amis et rencontrera l'amour !
Le récit de l'histoire se fait sous la forme d'une correspondance à sens unique entre Judy et son Papa-Longues Jambes où elle nous fait part de ses nouvelles expériences, de ses états d'âme...

 


(40 épisodesx26 min) Je vous le recommande, car c'est une dessin animé qui ravira petit et grand. Le DVD intégral viens de sortir.(voici ci-dessou petit clip un peu long mais sympa dont vous donnerez des nouvelles et qui vous donnera envie de voir l'animé)

 

Quand on est orpheline
On a tout plein d'amis
Des copains des copines
Qui nous tiennent compagnie
Mais ce que l'on a pas
Qui nous manque le plus
C'est le bras d'un papa
Pour s'appuyer dessus

Refrain :

Papa longues-jambes
Papa longues-jambes

Je n'connais pas ton visage
Mais pour toi je serais sage
Je n't'oublierai pas
Je n't'oublierai jamais
Tu m'as donné la chance
De réussir ma vie
Tu peux me faire confiance
Elle sera réussie
Pour toi seul j'apprendrai
Tout ce qu'il faut apprendre
Et je travaillerai
Pour devenir une grande  

refrain *** Break musical ***

Et puis le jour viendra
Si je suis assez sage
Où tu me montreras
Enfin ton vrai visage
Et enfin ce jour là
Pour la première fois
Blottie entre tes bras
Je t'appellerai papa

Refrain


Repost 0
Published by Lisa - dans Manga
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 16:10


ENFIN LE BONHEUR

 

Voilà les trois sœurs avaient pratiquement réussi à réunir toute la collection, enfin elles voyaient le bout du tunnel en réussissant par la même à échapper à certaine rivaux mais, surtout à la police composer de Mitsuko Asatani la partenaire du pauvre Toshio, il s’arrachait presque les cheveux chaque jour surtout que le commissaire Kacho ne cessait pas de tempêter.

 

Plus les jours passait et plus Hitomi commençait à ne plus réussir à détacher son esprit de l’avenir, Aï s’amusait bien trop avec ces gadgets, elle était à présent au lycée et Ruï tenait le cat’s eyes, pourtant lorsqu’on observait bien on pouvait voir que quelque chose ou peut-être quelqu’un lui manquait. Qui sait son peintre lui manquait peut-être car depuis son départ elle ne l’avait pas revu et avait réussit sans que ces sœurs ne s’en aperçoive à obtenir des nouvelles de lui apparemment tout allait bien mais, peut-être l’avait-il oublié alors qu’elle malgré sa beauté et les hommes qui aurait pu lui faire tourner la tête, elle ne faisait attention à aucun.


Cependant sans leur en avoir parlé Monsieur Nagaishi avait reçu des nouvelles d’un ami et trouvé une piste sérieuse qui le conduire à Mickael Heinz et leur ayant dit qu’il s’absentait quelques temps était partit sur les traces de son vieil ami.


Noël était dans quelques jours et les filles après avoir fait leurs derniers achats était au cat’s, Ruï et Hitomi au bar tandis qu’Aï était sortit avec des amis, les deux ainées la voyant grandir trop vite se faisaient néanmoins du souci pour son avenir, étant donner qu’elle tenait autant qu’elles à retrouver leur père pourtant, pour une fois aucune mission n’étant en vue elles pourraient peut-être passer Noël sans faire tourner en rond le pauvre Toshio.

 

Pourtant la magie de Noël était avec nos trois sœurs et deux jours avant noël Jérôme le peintre de Ruï fit son apparition, il revenait en ville pour une exposition protéger par sa nouvelle renommer mais, aussi du fait que ces anciens commanditaire était hors d’état de nuire et qu’aucun lien ne serait établit entre eux il pouvait circuler sans problème, mais, nos trois sœurs ne s’attendait pas à cela, alors qu’elles dinaient en regardant la télé justement il donnait une interview dans laquelle il disait.

« Si je suis revenu en ville c’est pour retrouver une femme mais, je ne vous dirais rien de plus car je ne sais pas si elle ne m’a pas oublié, et si elle tient autant à moi que je tiens à elle. »

Ces deux sœurs jetèrent un regard à Ruï qui était resté figer mais, baissant les yeux elle leur dit d’un ton calme.

- Eviter de vous faire des films, ce jeune homme est partit depuis longtemps, alors finissez de manger.

Pourtant ces deux sœurs échangèrent un regard avant que Hitomi ne prit la parole la première.

- Ne laisse pas passer ta chance, si tu l’aime autant qu’il semble t’aimer alors saisit là cette fois.

- Ouais grande sœur, nous ne voulons que ton bonheur et puis nous sommes prêt du but alors saisit ta chance s’il est de retour pour toi.

- Nous serons derrière toi, et qui mieux que lui étant donner son passer pourrait nous comprendre.

Rajouta Hitomi, Ruï regarda tour à tour ces deux sœurs, c’était elle l’aînée qui avait veillé comme une mère sur elles, et, à présent c’était elles qui la poussait et l’encourageait lorsqu’il le fallait.

Se levant pour emporter son assiette dans l’évier elle répondit simplement.

- Nous verrons bien, personne ne peut présumer de ce qu’il va faire mais, je…

- Pas de discutions, tu vas le voir et nous voulons ton bonheur comme tu veux le nôtre.

- Aï dit vrai, il ne faut pas passer à côté et passer sa vie à le regretter Ruï. Si nous sommes toute les trois d’accord n’hésite pas.

Encourager pas ces sœurs elle sourit en disant simplement.

- Nous verrons.

Pourtant le lendemain alors que Aï et Hitomi se chargeait du cat’s eyes tandis qu’elle était sortit faire des courses la jeune femme ne pu s’empêcher d’aller faire un tour au musée où il exposait ces œuvres.

 

Elle fit pourtant attention tout en marchant dans les allées, il avait autant de talent que son père mais, elle n’en avait jamais douté et c’est alors qu’elle le vit entourer de plusieurs personnes photographe et journaliste ainsi que quelques fans, reculant pour qu’il ne la voit pas elle entendit les questions poser et les réponses calme qu’il donnait, cependant dans sa voix elle perçu qu’il était soit embarrasser soit gêner et surtout un peu son exaspération malgré sa gentillesse. Il n’avait pas changé même s’il avait gagné en maturité, même s’il était plus riche que lorsqu’ils s’étaient rencontrés Jérôme semblait être demeuré le même.

Avant qu’il ne l’aperçoive par inadvertance elle était partit le regard rêveur et durant le trajet elle parvint à se reprendre, ces sœurs et elle avait un devoir avant tout mais… elle se demandait tout de même si l’amour ne pouvait pas se trouver une place ? Leur père serait heureux en les retrouvant si elles étaient heureuses.

Lorsqu’elle rentra ces sœurs lui sourire mais, ne lui posèrent aucune question sur sa longue absence avec l’espoir qu’elle avait vu son peintre.

 

Ce soir Toshio passa prendre Hitomi, étant donner qu’il n’avait pratiquement pas d’affaire il en profitait pour voir sa fiancée aussi souvent qu’il pouvait ce qui rendait celle-ci heureuse, même si pendant les fêtes elle redoutait ce qui arriverait si Toshio découvrait tout, elle savait qu’il ne comprendrait peut-être pas et c’est ce qui la minait même si elle parvenait à chasser cela pour lui sourire. Aï aussi était sortit avec des amis, pourtant Ruï demeurait inquiète ces derniers temps elle semblait mélancolique, serait-elle amoureuse ? Pour l’avoir entendu l’encourager et la ferveur dans sa voix, la réponse pouvait s’avérer positive mais, comment le savoir si elle ne se confiait pas.

 

Ce soir là Aï était en effet sortit avec des amis mais, par une heureuse coïncidence elle se trouva dans le même club que le peintre de sa sœur, bien qu’elle ne devrait pas s’en mêler elle savait ce qu’aimer un homme qui était loin signifiait, elle l’avait laissé partir sans le lui dire pour ne s’en être rendu que tard lorsqu’il lui avait écrit mais, Aï voulait aider sa sœur et Hitomi étant d’accord avec elle, il ne lui restait plus qu’à agir.

S’échappant de ces amis elle se dirigea droit vers lui assit à une table entourer de deux hommes et trois femmes, lui prenant le bras elle lui sourit en disant.

- Venez danser avec moi j’adore cette chanson.

Avant qu’un des autres ait réagit elle l’avait entraîné sous leur regard incrédule et il l’avait suivit, pourtant au lieu de s’arrêter elle l’entraîna vers un endroit discret faisant attention à ce que ces amis et ceux qui accompagnait le peintre ne les voit plus avant de lui dire.

- Désolé de vous avoir entraîné aussi cavalièrement mais, j’aimerais savoir si la femme que vous êtes venu chercher ne serait pas à peu prêt de cette taille et n’aurait pas de long cheveux noir.

- Tout le monde peut le savoir j’ai fait même floue des portraits d’elle sachant que puisqu’elle avait refusé de me suivre, elle ne voudrait pas trop de publicité si je revenais. J’avais l’impression que c’était plus cela qu’elle fuyait que moi.

- Vous êtes perspicace mais, avez vous donner son nom à quelqu’un ?

- Non personne ne le connais, j’avais trop peur d’être assaillit par une meute comme malheureusement c’est le cas.

- Ma sœur aînée s’appelle Ruï Kisugi.

- Vous êtes la sœur de Ruï !

S’écria-t-il aussitôt mais, heureusement seul Aï l’entendit étant donner la musique et elle sourit en hochant la tête avant de lui demander d’un ton sérieux.

- Je veux d’abord que vous me disiez si vous êtes vraiment revenu pour elle et je vous dirais où la trouver.

- Je n’ai jamais pu l’oublier et malgré tout ce temps je… je…

Il semblait embarrasser pour un homme qui était devenu adulé et riche, c’était vraiment comique pensa Aï qui sourit, après tout c’était bien un homme pour sa sœur, sortant une carte elle lui tendit.

- C’est notre café vous l’y trouverez tout les jours puisqu’on habite derrière. Bonne chance et faites attention si vous la faite souffrir vous aurez à faire à ces deux sœurs, vous rencontrerez Hitomi une prochaine fois.

Si un signe de la main elle le quitta tandis qu’il serrait sa carte dans la main un sourire heureux aux lèvres le regard brillant, il allait enfin revoir la seule femme au monde qu’il aimerait jamais.

Elle retournait auprès de ces amis le regard sombre, même si elle était heureuse pour sa sœur elle n’en avait pas moins le cœur lourd, ces sœurs était heureuse c’était ce qui la rendait heureuse à défaut d’autre chose.

 

A la veille de noël le cat’s eyes était ouvert mais, seule Ruï était au bar, ces deux sœurs ayant prétexté des courses à faire était sortit. C’est justement ce matin là alors qu’il n’y avait que deux clients à peine que le jeune peintre se décida à venir, il l’aperçu d’abord à travers la vitre et la trouva encore plus belle que dans son souvenir.

Il ce décida enfin à entrer ce qui la fit relever la tête et se figer en le voyant. Ils restèrent plonger dans le regard l’un de l’autre, tout semblait disparaître autour d’eux, ce fut l’entrer d’Hitomi qui brisa l’atmosphère, elle s’excusa.

- Oh excusez-moi ! Je ne vous avais pas vue.

Relevant la tête elle écarquilla les yeux en reconnaissant le peintre et sourit en voyant sa sœur qui semblait avoir un peu rougit chose rare chez elle.

- Vous devriez vous asseoir si vous désirez quelque chose. Au bar par exemple.

Suggéra-t-elle, il baissa les yeux vers Hitomi et lui sourit en disant.

- Bonjour.

Avant qu’Hitomi ne dise quoi que se soit Ruï lui lança son tablier en disant.

- Garde le café, je sors un instant.

- A tes ordres Ruï.

Lui sourit-elle mais, au lieu de sortir elle fit un geste à Jérôme pour qu’il la suive dans leur salon ce qu’il fit sans cesser de la fixer et aussitôt dans l’autre pièce il prit ces mains intimidé mais, avec le sourire.

- Je suis si heureux de vous retrouver enfin.

- Jérôme vous…

Elle ne savait pas quoi dire, elle d’habitude si sûre d’elle avait tout oublié devant le regard doux et si tendre de Jérôme qui lui embrassa le poignet en disant.

- Je sais que je me montre peut-être trop présomptueux… que vous êtes peut-être engager ailleurs cela fait… mais, je suis amoureux de vous depuis notre première rencontre et… j’aimerais ne plus vous quitter… enfin peut-être devriez vous d’abord mieux me connaître pour éprouver…

Elle posa un doigt tremblant sur ces lèvres avant de réussir à lui articuler.

- Je n’ai nul besoin de temps… moi aussi, je n’ai pas pu vous oublier.

- Oh Ruï !

Il la serra aussitôt dans ces bras où elle se blottit. Ruï toujours si sur d’elle avait l’impression pour une fois dans les bras de Jérôme d’être enfin en sécurité et à sa place, son père et sa mère avait-il éprouvez cela ? Toshio et Hitomi l’éprouvait surement aussi.

 

Aï qui venait de revenir au cat’s ne voyant pas Ruï demanda.

- Alors ! Elle s’est décidée ?

- Apparemment c’est lui, ils sont à côté depuis quelque minutes.

- Yes ! Je savais qu’il viendrait.

- J’espère pour toi qu’elle ne saura jamais ce que tu as fait.

- Un petit coup de pouce ne fait de mal à personne.

Elles éclatèrent de rire, néanmoins Hitomi remarqua alors comme l’avait fait Ruï que quelque chose semblait préoccuper leur petit génie de sœur, elle lui demanda tandis qu’elle prenait place devant elle.

- Tu sais que si quelque chose te préoccupe tu peux nous en parlé, quelque soit le problème on a toujours faire face à nous trois tu le sais bien.

La jeune femme haussa les épaules en disant.

- Aucune problème qui ne puisse être résolu, juste un peu de mélancolie à Noël où je pense à papa et maman mais, à part ca tout va bien.

Hitomi serra la main de sa sœur et lui sourit car toute les trois éprouvait toujours l’absence de leur mère avec tristesse mais, était plus que jamais déterminer à retrouver leur père.

Aï lui dit alors en baissant la voix.

- Ce qu’il me faudrait c’est une mission pour me changer les idées, monsieur Nagaishi n’est toujours pas revenu ? Et rien en vue ?

- Et non malheureusement.

Sourit Hitomi amusé par le fait qu’Aï cherchait elle aussi un dérivatif dans l’action.

 

Ruï et Jérôme les interrompirent alors, Aï dissimula un sourire amuser alors que Ruï les présenta.

- Tu as déjà rencontré une de mes sœurs mais, je vais tout de même de les présenter. Hitomi que tu as déjà vu et Aï, les filles voici Jérôme Nagai.

Les filles le saluèrent et celui-ci sourit en disant.

- Je suis enchanté de vous rencontrer, j’espère que nous pourrons nous entendre.

- J’en suis sûr, Jérôme passe noël avec nous ca ne vous dérange pas.

- Mais non ! Avec plaisir.

- Plus on est fou plus on rit.

Répliqua Aï en haussant les épaules avec un sourire.

 

Ruï semblait heureuse et si elles retrouvaient enfin leur père alors Hitomi pourrait se marier car Cat’s eyes disparaitrait, et Ruï aussi pourrait convoler qui sait ? Que demander de plus pensa Aï.

Pourtant elle savait que ce qu’elle semblait désirer le plus ne pourrait pas lui être donné mais, on dit qu’un chagrin d’amour finit par guérir un jour, pourtant le sien semblait durer plus que prévu. Elle avait été bête de penser que Benjamin pourrait l’atténuer mais, avait finit par s’excuser et ils étaient resté amis, elle aurait préférer qu’il soit plus à un moment avant de rencontrer celui qu’elle n’arrivait pas à oublier.

 

Le lendemain Ruï et Hitomi portait leur plus belle robe tandis que Aï portait un ensemble pantalons avec gilet rouge et bleu qui lui allait à ravir, même à dix huit ans on ne change pas un garçon manqué. Elles attendaient Toshio et Jérôme pour le déjeuner donc tout devait être prêt.

Lorsque Jérôme sonna à la porte il rencontra Toshio supris, ils allaient se présenter lorsqu’Aï ouvrit la porte et sourit en disant.

- Salut vous deux. Toshio le fiancé de Hitomi voici Jérôme un ami de Ruï mais, entrer on n’attendait que vous.

Les deux jeunes hommes échangèrent une poignet de main avant de suivre Aï qui souriait heureuse pour ces sœurs même si un voile de tristesse recouvrait ces yeux elle tentait de n’en rien laisser paraître.

Le déjeuner passa amicalement et pendant toute l’après midi Aï sortir voir quelques amis pour laisser les deux couples faire mieux connaissance heureuse pour ses sœurs mais, pour le dîner elle était de retour et taquinait ces sœurs réussissant même à faire rougir Toshio qu’elle connaissait si bien, Jérôme semblait lui aussi plus à l’aise.

 

Ce soir là au dîner un miracle devait se produire, alors qu’ils dinaient tout les cinq la sonnette d’entrer retentit et Aï sourit en disant.

- Ne bouger pas je vais ouvrir, et pendant mon absence tâcher de trouver un sujet de conversation qui ne m’ennuierais pas pour le reste de la soirée, jouer la chandelle n’est pas un rôle pour moi.

Levant les yeux au ciel devant les deux couples d’amoureux éberlué, elle alla ouvrir et sourit à monsieur Nagaishi.

- Vous voilà de retour, joyeux noël.

- Bonsoir Aï et joyeux noël. Justement je vous apporte un cadeau pour toute les trois.

Derrière lui un homme aux cheveux aussi noir que ceux de Ruï mais, aux tempes grisonnante et au regard noisette très doux s’avança et portant la main à sa bouche la jeune femme n’hésita qu’une fraction de seconde avant de se jeter dans ces bras où il ne tarda pas à la serrer en murmurant ému.

- Ma petite fille.

S’écartant son père lui prit le visage entre les mains pour mieux la regarder et sourit en disant émue.

- Ma toute petite fille ce que tu as grandit, ce que tu peux être belle.

- Oh papa !... je suis si heureuse mais, entrer vite.

Elle remarqua alors seulement le jeune homme qui les accompagnait, et son cœur manqua un battement avant de battre follement tandis que monsieur Nagaishi lui disait.

- Je crois que vous connaissez Bernard, et, bien c’est un peu grâce à lui que je vous ramène ce miracle.

- Merci.

Murmura-t-elle en détournant néanmoins les yeux de lui avant de les précéder au salon. Ses sœurs se levèrent en voyant les larmes aux yeux de leur benjamine et s’écrièrent.

- Aï que se passe-t-il ?

- Tu as l’air bouleversé, qui était-ce ?

- Monsieur Nagaishi avec…

- Un cadeau de noël.

Déclara-t-il celui-ci en entrant suivit par leur père, que Ruï reconnu la première avant que les filles ne s’avancent comme dans un film au ralentit émue aux larmes avant de serrer leur père dans leur bras, une étreinte que celui-ci leur rendit aussi émue qu’elles. Enfin cette nuit là le miracle était arrivé, elles pourraient vivre heureuse et avoir une vie normale.

 

Après ces effusions les filles tentèrent de reprendre leurs esprits du moins un brin pour présenter leur père et leurs amis aux garçons qui les regardaient.

- Père laisse nous te présenter le fiancé de Hitomi, l’inspecteur Toshio Utsumi et mon… Elle hésita un seconde en échangeant un sourire avec Jérôme. Mon ami Jérôme Nagai, il est peintre comme toi.

Elle avait présenta chacun avec leur métier car elle espérait que leur ami Nagaishi lui aurait parlé des cat’s et qu’il ne dirait rien encore devant Toshio, même si ce soir là cat’s eyes prenait sa retraire car elles avaient retrouvé celui qu’elles cherchaient. Aï qui souriait s’écria.

- Vous arrivez juste pour le dessert, donc nous allons le prendre au champagne pour fêter le retour de papa.

Néanmoins Toshio qui en savait peu sur la disparition de celui-ci demanda.

- Pourquoi n’être jamais revenu avant aujourd’hui monsieur Kisugi ?

- Si vous le permettez nous vous en ferons part en temps voulu, mes filles savent pourquoi je n’ai pas pu venir mais, pensez bien que toute ces années loin d’elles ont été les pire de ma vie car après avoir perdu ma femme, elles sont tout pour moi.

La sincérité de sa voix et de son regard firent alors hocher la tête à Toshio et Hitomi lui serra le bras, elle ne lui en voulait pas elle savait qu’il l’aimait, et comme cat’s eyes disparaissait ils pourraient enfin se marier.

- Bien dans ce cas asseyez vous je vais chercher le champagne.

Aï rejoignit donc la cuisine et Bernard que les filles avaient salué s’esquiva discrètement à sa suite car lui aussi aurait voulu pouvoir la serrer dans ces bras mais, n’osait pas sans savoir si elle était aussi heureuse que lui de le revoir et surtout ce n’était que pour elle qu’il était revenu.

 

Sentant sa présence Aï n’avait jamais eu le cœur qui battait si fort, il avait murit mais, était resté le même un peu froid de premier abord. Aï qui n’avait jamais aimer montrer ces faiblesses alignait sur un plateau des verres et lui lança.

- Merci Bernard tu n’aurais pu nous offrir un meilleur noël, il faut que tu nous raconte tout, tu seras un peu notre héro pendant quelque temps.

- Je vous le devais bien, tu m’as sauvé la vie la dernière fois cat’s.

- Ah oui.

Fit-elle désinvolte en passant prêt de lui pour ouvrir le frigo mais, il l’en empêcha et elle releva enfin les yeux vers lui qui malgré son air sérieux lui dit :

- Tu sais je n’ai jamais pu m’empêcher de pensés à toi… et je compte revenir dans le coin alors si tu veux on pourrait ce voir.

Il avait terminé sa phrase d’un traite malgré un début une peu cahoter, elle réussi à lui sourire en disant.

- Nous voir, comment cela ?

- Si tu es libre je pensais que peut-être… nous…

Il s’interrompit et elle lui sourit en disant.

- Je suis libre et moi non plus, je…

Leur regard rivé l’un à l’autre ne pouvait mentir alors le jeune homme la prit dans ces bras où elle se blottit et ils échangèrent un premier baiser plein d’amour et de tendresse. S’écartant pour reprendre leur souffle ils échangèrent un sourire avant de prendre le champagne pour rejoindre les autres.


En cette soirée de Noël tout allait bien et les explications viendraient en heures mais, le bonheur était de retour dans la famille Heinz.

 

Repost 0
Published by Lisa - dans Manga
commenter cet article
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 19:27

Clamp School Detectives


clampschoolsixhaut-copie-1.jpg


Situé à Tokyo, Le campus Clamp, est un complexe scolaire construit sur le modèle d'une ville. Sur place une fois que vous avez intégré le campus, vous pouvez y vivre sans problème sans jamais le quitter. Financé par le grand Trust Imonoyama, il réunit tous les cycles scolaires, ainsi que des commerces, des salles de concert comme des gymnases. Un rail parcourt le site en formant un pentagramme à l'endroit (symbole positif). Ce paradis de l'éducation national et ses quelques 10 000 élèves sont la crème des crèmes du Japon.
L'héritier de ce grand trust, Nokoru, est encore élève en sixième et recouvre la fonction de président de l'association des élèves de l'école primaire secondé par Suo Takamura et Akira Ijuin.
Nokoru, Suô et Akira, jeunes enfants surdoués, sont des figures emblématiques de l'école. Leur spécialité ? Venir en aide aux femmes en difficulté, quels que soient leur âge ou leur condition sociale. Ces justiciers en herbe auront maintes fois l'occasion de démontrer l'étendue de leur talent, entre cuisine raffinée, démonstrations de force et savantes manipulations financières...
Et oui même s’il n’est pas aussi pervers que Nicky Larson, qu'il est son opposer ,ce petit ange blond de Nokoru, car c’est ainsi qu’on le voit tel un ange, n’aime voir aucune femme dans la détresse.

Composer de 25 épisodes et de 6 mangas c'est une adorable série à voir et à revoir, car si des petites détectives aussi adorable existait vraiment le monde s'en porterait mieux.



Voici dans l'ordre Ijiun, Utako, Nokoru, Nagisa et Suo

undefinedundefinedundefined













undefined
Repost 0
Published by lisa - dans Manga
commenter cet article
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 15:21
GUNDAM WING

002.jpgWufei, Duo, Heero, Quatre et Trowa


" Ils sont cinq. Cinq jeunes et fougueux pilotes, recrutés parmi les meilleurs pour libérer les colonies de l'espace du joug de leur oppresseurs:
Heero, le plus déterminé; Duo, drôle et charmeur; Trowa le plus mystérieux; Quatre, doux et sensible et enfin Wufei, le plus solitaire.
Ils sont aux commandes des armures mobiles Gundam, robots aux capacités exceptionnelles.

Dans leur combat pour la liberté, ces cinq courageux pilotes et leurs armures sont soutenus par Relena. Tous ensemble ils œuvrent pour faire régner la Paix dans la Galaxie."

iconn19.gif

Gundam Wing est une série mettant en scène 5 jeunes pilotes qui ont pour devoir de contrecarrer les plans d'Oz, une association voulant s'emparer des colonies. Pour réussir dans leur aventure, nos héros ont hérité chacun d'un robot, un Gundam constitué de Gundamnium, métal quasi-indestructible. Cependant, devant eux se dresse une longue route car de nouveaux MS (mobiles suites) vont être créés et le méchant n'est pas toujours celui qu'on croit...

 

Cette série comporte 49 épisodes 4 OAV, 1 film, 6 mangas.

gp71.jpg
(Mon couple préférer bien sur)

redjsdid5.jpg
heero.gif

(Ne sont -ils pas beau mes pilotes, moi je trouve que oui !! )

GundamW6.jpg
Repost 0
Published by lisa - dans Manga
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 11:12
TSUKASA HOJO


Hojo01.jpg
Il fallait bien que j'en vienne à parler de lui car de mes auteurs de manga c'est mon mangaka préférer (et le seul que je connaisse bien pour tout vous avouez) , né le 5 mars 1959 à Kokura (actuelle ville de Kitakyūshū), il  a créer Cat's eyes et surtout City Hunter parmi d'autres séries qui selon toute vraisemblance on marqué le manga japonais et oui, vous avez reconnu Tsukasa Hojo.

1066.gif

Biographie

 

En 1977, il intègre la Kyushu Industrial University.

En 1979, il participe au 18ème concours du Prix Tezuka organisé par Shōnen Jump, revue leader de la maison d'édition Shūeisha, et arrive second avec l'histoire Space angel.

En 1980, il débute comme mangaka professionnel avec la BD Je suis un Homme !, publiée dans un numéro spécial de Shōnen Jump sorti en août.

En 1981, il commence Cat's Eye dans Jump, avec un teaser au numéro 29 sous le nom sexy dynamite girls, sekushī dainamaito gyaruzu, la publication réelle commençant dans le numéro 40.

En 1983, Cat's Eye sera adaptée en série animée par la Tokyo Movie Shinshā. Cette série durera jusqu'au numéro 44 de l'année 1984.

En 1982, Hōjō publie Space Angel dans le numéro 16 de Shōnen jump, mais dans une version remaniée par rapport à celle présentée au concours Tezuka.

En 1983, un prototype de City Hunter, XYZ, est publié dans le Shōnen Jump n°18.

En 1985, City Hunter débute vraiment dans le Shōnen Jump n°13.

En 1987, le studio Sunrise le déclinera sous une forme animée qui durera jusqu'en 1991. C'est, après Cat's Eye, le deuxième gros succès de Tsukasa Hōjō, et celui qui va véritablement le faire connaître internationalement.

 

305-227.jpgnti_bug_fck
Repost 0
Published by lisa - dans Manga
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 10:47

Cat’s eyes

cats.jpg 

Sous le nom de Cat's Eye se cachent trois soeurs : Cylia (Rui en vo = larme), Tam (Hitomi en vo = œil) et Alexia (Ai en vo = amour) Chamade (Kisugi en vo Revenir à la vie).

Le jour, elles tiennent un café du nom de Cat’s eyes et la nuit, vêtues de simples justaucorps, elles dérobent des tableaux aux quatre coins du Japon entre les mains de collectionneurs souvent peu scrupuleux, se jouant à chaque fois de la police qu’elles ont la particularité d'avertir avant de passer à l'acte et signe leurs forfait d'une carte de visite qu'elle laisse sur les lieux du délit. Pour corser l'affaire, leur café est situé tout près du commissariat tandis que le petit ami de Tam n'est autre qu'un jeune inspecteur de police Quentin Chapuis (Toshio = Year Boy, Utsumi = Baie, ouverture sur la mer) chargé d'enquêter sur les vols perpétrés par Cat's Eye...

Malgré le caractère illégal de leurs activités nocturnes, nos voleuses poursuivent une noble quête : Michaël Heinz, père de ces charmantes demoiselles et peintre allemand de son état, a mystérieusement disparu dans le tourbillon de la seconde guerre mondiale, et c’est dans l'espoir de le retrouver qu’elles cherchent à récupérer des indices sur sa disparition en rassemblant toutes les toiles qui portent sa signature. Les trois sœurs sont aidées par M. Naigashi (M. Durieux dans la VF), un vieil ami influant de leur père.

Dans l’anime Quentin n’est aidés que par Odile Assaya (Mitsuko Asatani) une nouvelle inspectrice qui est persuadée que les soeurs Chamade et Cat's Eye ne font qu'un, alors que dans le manga il est également épaulé par deux autre flics Takeshi Hirano et Takeuchi.

La Collection « Heintz » est inestimable et composée de tableaux, de statues, et de gemmes rarissimes.  

Dessiner.biz-Dollz-Couple-95.gif  

Tamara (Tam) Chamade
c'est la cadette qui commet les vols. Elle est un peu romantique et s'inquiète toujours pour Quentin.

Cylia Chamade l'aînée est le cerveau stratégique du groupe. Elle est très réfléchie, mais elle n'en est pas moins amusante.

Alexia Chamade la benjamine et la plus enjouée des trois. Elle est le cerveau de la mécanique. Elle n'apparaît pas très souvent dans les larcins au départ, mais peu à peu ses sœurs lui feront confiance pour les missions (censée avoir 14 ans au début de l'histoire).

Quentin Chapuis contrairement à sa petite amie n'est pas très romantique, et arrive souvent en retard (souvent à cause de son chef qui n'hésite pas à l'appeler pendant ses congés). Il n'a qu'une idée en tête : capturer Cat's Eye, il en tombera même amoureux.

Odile Asaya collègue de Quentin, d'un caractère assez froid et posé. Au début de l'histoire elle comprend que Tam, Cylia et Alex sont les Cat's eye et leur causera bien des ennuis.

M. Durieux était un ami du père des Cat's, c'est la raison pour laquelle il les aide à voler la collection de Heintz en leur fournissant des plans ou autres renseignements.

Commissaire Bruno est Kacho en vo


109940234490.jpg

 

Cat's eyes qui signifit Oeil de chat, est le nom d'une  pierre précieuse le Chrysobéryl ou Cymophane dû à la présence d'un réseau de fines inclusions parallèles présentent sur la surface de la pierre. Ces dernières provoquent l'apparition d'éclats bleu, vert, blanc, argent ou plus rarement violets, jaunes et rouges quand ils sont éclairés sous un certain angle. Dans les pierres les plus pures la chatoyance se caractérise par une bande lumineuse d'un blanc argenté qui semble glisser à la surface de la pierre. C'est pour cette raison que les cymophane sont appelés "Cat's eye" ou "Œil-de-chat". On optimise cet aspect en taillant les gemmes en cabochon.

Pour ceux qui ne peuvent s'offrir un vrai "cat's eye", reste plus que le cocktail, dont voici au passage la recette (dans un verre-ballon pour reproduire la forme en cabochon) :  

_ 2/6 gin  

_ 2/6 vermouth sec  

_ 1/6 triple sec  

_ 1/6 jus de citron  

_ 1 cuillère de Kirsch  

_ Mélanger au shaker avec de la glace pilée (cette dernière agit de la même manière que les inclusions sur les vraies pierres)  

_ Servir avec une olive.  


catseye.jpg

L'anime est composer de 73 épisodes et le manga de 18 volumes Il existe aussi un film

Cat's Eye - The Live Action Film


CE-Film02-01.jpg

 

nti_bug_fck
Repost 0
Published by lisa - dans Manga
commenter cet article
10 août 2007 5 10 /08 /août /2007 14:43
Tokyo Mew Mew ou Mew Mew Power
 
mainvis.gif

Les parents de Eliot Grant sont des scientifiques qui étudient les animaux inconnu et les ancienne civulisation supérieure à l'Homme mais disparue. Une civilisation retien leurs attention, "les Cyniclons". Ils ont quitté la Terre il y a 300 millions d'années à cause d'un cataclysme pour chercher une planète, hélas celle trouvée pour s'y abriter est trop hostile.
Wesley, l'assistant du père aidera le fils Elliot à étudier pour reprendre les travaux de ses parents lorsqu'il sera en âge. À leur retour, ils voient le manoir Grant en flamme et la présence d'animaux étranges, les parents d'Eliot ayant péris dans les flammes. Eliot et Wesley reprennent alos leurs travaux et entreprennent le projet Mew Mew destiné à protéger le monde de ces créatures. Pourtant avant d'injecté l'ADN directement dans le corps des filles destinées à les recevoir, Eliot se l'injecte sur lui et se transforme en chat gris et peut se métamorphoser à volonté mais pas plus de 10 minutes sinon il restera un chat à vie ! Les 2 associés observent le monde avec des analyseurs d'ADN spécialement conçus pour retrouver les filles destinées à cette mission.

Zoey (Ichigo), une adolescente est allée avec Mark (Aoyama) dans une exposition d'animaux en voies de disparitions et c'est vue repérer par les deux hommes comme la première ayant se gêne. Zoey et 4 autres filles seront alors transformées en Mew Mew mais, au départ sans le savoir grâce à un rayon conçu par Eliot et Wesley situé sur le toit du café Mew Mew repère et couverture secretès.
Zoey est la première a être recruter et se voit offrir par Wesley un Mini Mew (Masha), robot destiné à détecter et manger les Prédasites hors d'un être vivant.

Zoey trouvera au fur et à mesure dans l'ordre ci-dessous  Corina(Mint), Briget(Lettuce), Kiki (Pudding) et Estelle (Zakuro).

Les animaux sont : le chat d'iriamote pour Zoey (un chat), le Lori bleu pour Corina (un oiseau), le marsoin abdére pour Briget (une sorte de dauphin), le tamarin à tête dorée pour Kiki (une sorte de singe), le loup gris pour Estelle.

 

mew8.gifmew9.gifmew10.gifmew7.gifmew6.gif















composer de 7 volumes et 52 épisodes = 2 saisons de 26
(vous pouvez le télécharger sur le lien Fullanime que je viens d'ajouter)



435532174.jpg














Repost 0
Published by Elisabeth - dans Manga
commenter cet article
7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 15:44
 Embrasse moi Lucile
Lucile, amour et rock'n roll


Histoire:

Lucile est une jeune fille de 18 ans qui vit avec son père veuf qui tient un restaurant, "le Mambo", où elle l'aide. Depuis peu un jeune étudiant, Tristan, lui rend tous les jours visite au restaurant, ce qui déplait beaucoup à son père, car Tristan a les cheveux long et teints. Un jour, alors qu'elle rentre des courses, Lucile rencontre Benjamin, un petit garçon de 5 ans et Roméo son chat, qui s'est perdu en voulant aller en ville. Après l'avoir racompagné elle se fait bousculer par un jeune homme auquel elle donne une gifle, ce jeune homme n'est autre que Mathias, le grand frère de Benjamin qu'il élève seul depuis la mort de ses parents. C'est à partir de là que vont se former une multitude de quiproquos car Mathias va tomber sous le charme de Lucile, mais, Tristan est son meilleur ami, et il va découvrir que la jeune fille dont Mathias n'arrête pas de lui parler n'est autre que Lucile dont il est amoureux en secret. Lucile va devoir trouver sa voie et surtout faire un choix entre Mathias et Tristan.

Personnages:

Lucile (Yakko en vo), c'est l'héroïne de l'histoire, elle est plutôt discrète et réservée et surtout très dévouée à aider les gens, comme son père tient un restaurant elle prend des cours du soir pour l'aider durant la journée. Sa mère est morte lorsqu'elle était enfant.


 

Benjamin (Hashizo) et son chat Roméo, c'est le petit frère de Mathias, dès qu'il a vu Lucile il a voulu en faire sa "maman" et depuis il met tout en main pour mettre son frère et la jeune fille ensemble. Il est très sensible et se sent souvent comme étant un poids pour son frère. Son meilleur ami est un chat qu'il a recueilli dans la rue.


Mathias (Go) est un étudiant pas très brillant, passionné de musique, son meilleur ami Tristan est tout aussi passionné par la musique et ils ont même créé un groupe, les Beehives, ensemble. Il élève seul son petit frère depuis la mort de ses parents et travaille dur pour subvenir à leurs besoins, il va vite avoir le coup de foudre pour Lucile.


Tristan (Satomi), tout comme Mathias est étudiant à l'université où il à rencontrer Lucile et en est tomber amoureux. Son caractère est plutôt réservé, tranquille et très serviable, un vrai gentleman.



Manuella (Isuzu), c'est la meilleure amie de Lucile, elles sont dans la même classe. Elle a un très fort caractère et sait très bien ce qu'elle veut, elle adore le rock et est une grande fan des Beehives.




Marika (Meikko), fille d'un collègue du père de Tristan qu'elle rencontre lors d'un match de tennis, c'est le coup de foudre pour "elle", elle un très fort caractère et ne supporte pas que Lucile ne sache choisir entre Tristan et Mathias, elle va donc voir Lucile comme une rivale.


Père de Lucile, il est assez traditionaliste, n'écoute que de la chanson populaire et ne supporte pas de voir sa fille fréquenter de la "racaille'". Il voudrait qu'elle soit restée une petite fille car sinon il se retrouverait seul, c'est pour cela qu'il s'attache tout de suite à Benjamin. Mais au fond de lui, il a un coeur tendre et ne souhaite que le bonheur de sa fille.

 


LES BEEHIVE : Groupe composé de Mathias et Tristan comme vous le savez déjà, mais aussi de Tony, Steve, tous deux guitaristes, et Matt le batteur. De plus en plus adulés par leurs fans, "les Beehive" finiront par obtenir un gros contrat aux Etats-Unis !

 

 isa-couple.gif



















isa-benjamin.gif
Repost 0
Published by Elisabeth - dans Manga
commenter cet article
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 09:14
CHIZUMI & FUJIOMI



Chizumi est une jeune fille timide et maladroite, qui passe son temps à faire des gaffes. Ses parents sont morts et jusqu'à présent sa grande soeur s'occupait d'elle. Mais cette dernière s'est mariée et Chizumi décide de vivre seule pour prouver qu'elle a grandit et laisser sa soeur vivre sa vie. La jeune fille tente alors de devenir plus forte et de ne plus compter que sur elle-même. Elle rencontre alors Fujiomi, celui qui est considéré au lycée comme l'un des plus beau malgré son "goût" pour la bagarre, c'est une véritable idole. Par un concours de circonstances, Chizumi va devenir la petite amie de Fujiomi. Nous assisterons à l'évolution de ce couple et surtout de la personnalité de Chizumi.



Pour ma part ce manga est une merveille pour ceux qui aime les manga plein d'émotion sincère et pure. Si vous voulez le lire vous pouvez prendre les trois unique volume (demandez moi je vous les enverrais merci.)





Repost 0
Published by Elisabeth - dans Manga
commenter cet article

 

Une étoile filante qui laisse derrière elle une longue traîne est une étoile qui apporte l'amour. 

 

Une étoile filante qui disparait en un instant est une étoile qui emporte tous tes soucis